Le portable, plus dangereux que le tabac

telephone_oreille_sante.JPGCes dernières années, les téléphones portables auraient tués plus de personnes que le tabac ou que l’amiante. C’est ce qu’a annoncé Vini Khurana, un neurochirurgien australien internationalement reconnu.

Vini Khurana recommande aux personnes d’éviter d’utiliser leurs téléphones portables et aux gouvernements et aux entreprises de télécommunication d’agir immédiatement pour réduire l’exposition aux radiations émises par les téléphones cellulaires.

Nous pensons que ce danger, qui présente des ramifications en termes de santé publique plus larges que l’amiante et le tabac, nous concerne tous, et particulièrement les enfants“, a déclaré le neurochirurgien.

Un risque multiplié par 2

Selon le scientifique qui a reçu plusieurs récompenses ces dernières années, l’utilisation d’un téléphone portable pendant au moins 10 ans double le risque de développer une tumeur cérébrale. Le professeur Khurana qui a examiné plus de 100 études portant sur les conséquences de l’utilisation des téléphones portables sur la santé reconnaît qu’il y a “de plus en plus de preuves qui confirment l’existence d’un lien entre les téléphones portables et certaines tumeurs cérébrales“.

Selon lui, cette relation sera “définitivement établie” d’ici une dizaine d’années. Il précisé que les jeunes enfants âgés de moins de 3 ans qui sont plus sensibles aux effets des téléphones portables ne devraient pas utiliser de téléphones mobiles sauf en cas d’urgence.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter