Coiffeur, un métier cancérogène “probable”

Stethoscope.jpgSelon le Centre international de recherche sur le cancer (IARC/CIRC), l’agence chargée du cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les coiffeurs auraient un risque accru de développer un cancer. Ceci serait du aux colorants et autres produits chimiques qu’ils utilisent.

D’après la revue spécialisée britannique “The Lancet Oncology”, l’agence indique que le métier de coiffeur est classé comme étant un cancérogène “probable“. 17 experts de 7 pays se sont réunis en février dernier à Lyon. Ils ont identifié quelques substances, comme l’ortho-Toluidine et le “MOCA”, comme étant cancérogènes.

Risque de cancers de la vessie, des ovaires ou du sang

Comme le précise l’AFP, l’étude relève un risque faible de cancer de la vessie chez les coiffeurs. Ce risque est néanmoins moins marqué chez les coiffeuses. Chez les coiffeuses, certaines études montrent un risque accru de développer un cancer des ovaires et un lymphome non-hodgkinien, une forme de cancer du sang. Ces conclusions sont contredites par d’autres études.

En novembre dernier, le CIRC avait déjà classé le travail de nuit comme cancérogène probable.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter