Une campagne pour réduire les déchets

poubelles_1.jpgDans les Côtes-d’Armor, le Smictom (Syndicat mixte pour la collecte et le traitement des ordures ménagères) de l’agglomération briochine lance durant la semaine du développement durable (du 1er au 7 avril prochain) une campagne d’affichage sur la réduction des déchets.

N’achetez plus d’objets jetables“, “Non au développement jetable… Les objets jetables, c’est rasoir… L’eau du robinet : chez vous 24 h/24…“, sont quelques uns des slogans qui pourront être lus dans la région de Saint-Brieuc.

Comme le rappelle le quotidien “Le Télégramme” paru hier, le Syndicat invite le consommateur à préférer le paquet de café aux dosettes individuelles, l’eau du robinet aux bouteilles en plastiques, l’éponge aux lingettes, les accus rechargeables aux piles jetables, les fruits en vrac aux barquettes sous film plastique ou le vinaigre aux nettoyants ménagers.

Bus et panneaux véhiculeront les messages. Des tracs seront également distribués dans les établissements publics des 36 communes adhérentes au syndicat. “On va sans doute déranger mais, en tant que garants de fonds publics, on se situe dans nos missions“, a expliqué Claude Blanchard, président du Smictom.

“Faire réfléchir les consommateurs”

Le Bureau des vérifications publicitaires, a estimé que cette campagne était “de nature à porter gravement préjudice à des secteurs économiques, voire à des marques identifiables… Certains projets peuvent, par ailleurs, comporter des informations fausses ou trompeuses“.

Si on nous attaquait en justice, cela ne me dérangerait pas“, a répondu Claude Blanchard. “Il faut savoir ce que l’on veut. A quoi cela sert-il de faire un Grenelle de l’environnement ? Il faut être cohérent. Veut-on vraiment diminuer les tonnages de déchets ? Dans certains cas, aujourd’hui, on paye plus l’emballage et le design que le produit. Notre but n’est pas d’embêter les industriels, mais de les inciter à évoluer et de faire réfléchir les consommateurs“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter