Un futur président américain “anti-CO2”

etats_unis_candidats.jpgJohn McCain, Barack Obama et Hillary Clinton, les trois principaux candidats à la Maison Blanche affirment que s’ils sont élus, la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) sera l’une des priorités de leur mandat.

John McCain, candidat républicain, a indiqué au quotidien “Le Monde” paru le 19 mars qu’afin “d’obtenir la participation du reste du monde, y compris (…) celle des puissantes économies en développement que sont la Chine et l’Inde, (…) Américains et Européens doivent tenter de réduire les émissions de gaz à effet de serre au cours des prochaines années”.

Comme le signale le quotidien, Barack Obama et Hillary Clinton, les deux candidats à l’investiture démocrate, s’engagent à mettre en place des infrastructures qui permettront de réduire de 80% les émissions américaines de CO2 en 2050, par rapport à leur niveau de 1990.

De grandes ambitions

S’il devient Président des Etats-Unis, Barack Obama prévoit d’investir 150 milliards de dollars sur les technologies hybrides, les piles à combustible et les biocarburants de deuxième génération ces 10 prochaines années. Il s’engage également qu’en 2025, 25% de l’électricité consommée aux Etats-Unis soit issue de sources d’énergies renouvelables. Il veut aussi réduire de 50% la consommation énergétique américaine d’ici à 2030.

Hillary Clinton, quant à elle, souhaite créer une agence fédérale qui s’intéresse aux recherches de sources alternatives d’énergie. Elle veut également réduire de 20% la consommation électrique d’ici à 2020, par rapport aux projections de consommation à cette date.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter