Greenpeace agit contre Ciba et Syngenta

CIBA.JPGDes militants de Greenpeace réclament aux groupes chimiques suisses Syngenta et Ciba 600 millions de francs suisses pour l’assainissement des décharges de déchets toxiques. Afin de se faire entendre, une trentaine d’entre-eux ont envahi le site Ciba de Bâle.

Greenpeace invite les deux chimistes suisses à suivre l’exemple de Novartis et à verser leur part à une fondation d’assainissement indépendante. L’organisation réclame donc à Ciba et Syngenta respectivement 400 et 200 millions de francs suisses pour l’assainissement des déchets toxiques stockés dans les décharges de la région de Bâle. Des militants ont escaladé des cheminées de l’usine Ciba de Bâle et invité les dirigeants des deux groupes chimiques à venir dialoguer.

En réponse, Ciba a publié un communiqué dans lequel la firme suisse précise avoir provisionné fin 2007 426 millions afin justement de faire face à ses décharges environnementales. Le groupe se défend contre les propos diffamatoires à son encontre. “Cette voie est certainement la mauvaise pour engager un dialogue constructif, que nous recherchons“.

Quant à Syngenta, le groupe n’a jusqu’à présent fait aucun commentaire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter