Un projet de production d’éthanol cellulosique annoncé

enerkem_greenfield.jpgÉthanol GreenField, le plus gros producteur d’éthanol au Canada, et Enerkem, une entreprise de premier plan dans le domaine des technologies de gazéification et de catalyse, ont signé une entente de principe visant la production d’éthanol cellulosique sur une échelle commerciale.

Nous sommes ravis de travailler avec Enerkem pour faire de l’éthanol cellulosique une réalité commerciale au Canada“, a dit Bob Gallant, président et chef de la direction d’Éthanol GreenField. “Les consommateurs canadiens veulent une solution de rechange plus verte et peu coûteuse aux combustibles fossiles et GreenField répond à cette demande en accroissant de façon significative ses activités de production de nouveaux biocarburants“, a dit Frank Dottori, directeur général de la division d’éthanol cellulosique de GreenField.

Selon l’entente, les deux sociétés collaboreront, à parts égales, à des projets répartis dans des régions spécifiques choisies et visant la conception, la construction et l’exploitation d’usines de fabrication d’éthanol cellulosique utilisant la technologie d’Enerkem. L’emplacement de la première usine a été choisi au Canada et sera annoncé au cours des prochaines semaines. Une deuxième usine est en cours de développement.

“Une étape déterminante”

La technologie d’Enerkem transforme la biomasse comme les déchets solides municipaux triés et les résidus forestiers en éthanol cellulosique et autres biocarburants. Elle permet l’élimination de plus de deux tonnes de gaz à effet de serre par tonne de matières résiduelles utilisées dans le procédé. Les fondateurs de la société ont consacré plusieurs années à développer cette technologie de gazéification. L’usine pilote d’Enerkem, qui, depuis 2003, cumule plus de 3 000 heures d’opération, fabrique du gaz de synthèse, du méthanol et de l’éthanol cellulosique. De plus, la société construit actuellement une usine de démonstration de taille commerciale pour la production d’éthanol cellulosique à Westbury, au Québec.

Ce partenariat est une étape déterminante dans l’atteinte de l’objectif d’Enerkem qu’est la commercialisation d’éthanol cellulosique“, a dit M. Vincent Chornet, président et chef de la direction d’Enerkem. “En unissant nos forces à celles d’Éthanol GreenField, nous sommes confiants de devenir des chefs de file canadiens dans la production et la distribution de biocarburants de nouvelle génération. L’expérience de GreenField dans la construction et l’exploitation d’usines industrielles sera essentielle à l’expansion de notre production“, conclut M. Chornet.

L’éthanol, un biocarburant

L’éthanol est un carburant renouvelable fabriqué à partir de céréales comme le maïs et le blé, ou à partir de la cellulose qu’on trouve dans les plantes et la biomasse. L’éthanol est peu coûteux et offre des avantages environnementaux uniques. Le modèle GH Genius de Ressources naturelles Canada indique que l’éthanol produit à partir du maïs permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 40 à 60 pour cent comparativement à l’essence. L’éthanol cellulosique peut réduire les GES de 87 pour cent selon le modèle GREET du ministère de l’Énergie des États-Unis. L’engagement du gouvernement fédéral à ce que l’essence comprenne une moyenne de cinq pour cent d’éthanol d’ici 2010 permettra de réduire les émissions de GES d’une quantité équivalant au retrait d’un million de voitures des routes canadiennes chaque année.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter