Séchilienne-Sidec publie des résultats en hausse

sechilienne_sidec.jpgLe groupe Séchilienne-Sidec a publié un chiffre d’affaires 2007 en hausse de 26,9 % à 229,8 millions d’euros en 2007, contre 181,1 millions d’euros un an auparavant. Selon le groupe, cette progression provient essentiellement de la mise en service de centrales thermiques et dans une moindre mesure de parcs éoliens et photovoltaïques.

Le résultat opérationnel avant amortissement et provisions a progressé de 42,0 % pour atteindre 112,9 millions d’euros. Cette hausse s’explique par la contribution de nouvelles entités (principalement nouvelle centrale -CTG-B- et turbine à combustion du Galion -CCG-) ainsi que par la plus-value de cession de la participation de 40 % dans la centrale éolienne de la Haute-Lys“, a indiqué Séchilienne-Sidec dans un communiqué.

“Forte progression des résultats”

Le résultat opérationnel a progressé de 43,5 % à 95,3 millions d’euros et le résultat net consolidé part du groupe atteint 63,5 millions d’euros en hausse de 32,9 %. “L’endettement net ressort à 392,6 millions d’euros fin 2007, contre 413,4 millions d’euros fin 2006. Hors financement de projets et sans recours (348,5 millions d’euros) et préfinancement de nouvelles unités (5,8 millions d’euros), la dette nette s’établit fin 2007 à 38,3 millions d’euros à comparer à 74,5 millions d’euros fin 2006“.

Dominique Fond, Président directeur général de Séchilienne-Sidec, a déclaré : “L’exercice 2007 a été marqué par une nouvelle et forte progression des résultats grâce à une excellente performance des centrales existantes, au démarrage des nouvelles unités y compris photovoltaïques et à l’extension de notre “business model” à la cession d’actifs. L’intégration de Séchilienne-Sidec au SBF 120 consacre 25 ans de croissance ininterrompue et témoigne du nouveau statut boursier de la société“.

Une croissance anticipée

En complément des centrales en construction, Séchilienne-Sidec continue de disposer d’une abondante réserve de croissance future dans ses trois activités : thermique dont biomasse, éolienne et photovoltaïque. En conséquence, le groupe continue à anticiper une bonne croissance du chiffre d’affaires et des résultats sur les cinq prochaines années“.

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale des Actionnaires, le versement d’un dividende de 1,21 Euros par action en progression de 10 %.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter