4 candidats retenus pour la relance du nucléaire

golfech.jpgLe Canada prévoit lui aussi de relancer le nucléaire. Le week-end dernier, la province de l’Ontario a retenu 4 candidats qui devront déposer des offres initiales d’ici le mois de mai et des offres détaillées pour le mois de juin. La décision de l’Ontario devrait être rendue d’ici la fin de l’année.

La compagnie publique canadienne Atomic Energy of Canada, les groupes américains General Electric et Westinghouse, et le leader mondial du nucléaire civil Areva seront en concurrence.

Comme le signale le site Internet de Radio Canada, Gerry Phillips, ministre de l’Énergie de l’Ontario, a indiqué que la province choisira le meilleur produit à un coût abordable et que l’impact sur la création d’emplois en Ontario sera pris en compte.

“Un certain avantage économique”

Selon le ministre, l’objectif est de “prioriser un processus équitable, transparent et concurrentiel qui garantira aux Ontariens que leur gouvernement choisira les demandes les plus abordables et fiables en énergie électrique dans le but d’éclairer leurs maisons et d’alimenter l’économie pendant des décennies“.

De plus, “construire de nouvelles installations nucléaires concèdera un certain avantage économique à la province, tout en comblant ses futurs besoins en énergie, en apportant une certaine stabilité des prix, en stoppant l’empreinte carbone et en réduisant l’émission des gaz à effet de serre“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter