Rencontres autour du bien-être animal

Valentine.JPGMichel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche lancera les rencontres “Animal et société” le 14 mars prochain en présence des trois présidents choisis pour animer les différents groupes de travail.

Le médecin et explorateur Jean-Louis Etienne présidera le groupe sur “les statuts de l’animal”. Ce groupe abordera notamment les questions juridiques et scientifiques concernant le respect de l’animal vivant et de sa protection contre la maltraitance. Ce premier thème répond à la nécessité de préciser les statuts juridiques de protection de tous les animaux qu’ils soient de compagnie, domestiques, sauvages ou utilisés en expérimentation.

Le groupe sur “l’animal dans la ville” sera quant à lui sous la présidence de Jacques Pradel, journaliste sur Europe 1. Il examinera les questions relatives aux animaux de compagnie, y compris les NAC et leur commercialisation. Ce groupe devra également formuler des orientations pour une meilleure gestion des chiens et des chats errants, des animaux présentant un risque, des pigeons des villes ou encore d’autres espèces afin de répondre aux questions posées par la présence de l’animal dans l’espace public.

Enfin, le tout nouveau président du Conservatoire du Littoral et député de la Somme, Jérôme Bignon présidera le groupe ” animal, économie et territoire”, charger d’analyser les questions portant sur l’utilisation de l’animal dans les activités économiques, de l’élevage d’animaux de rente aux spectacles faisant intervenir des animaux.

Bien-être animal

Les rencontres “Animal et société”, initiées à la demande du Président de la République Nicolas Sarkozy, devront aboutir d’ici fin juin 2008 à un plan d’action de mesures concrètes recueillant le consensus des participants en s’inscrivant dans le cadre de nos engagements internationaux et communautaires.

La défense du bien-être animal constitue un enjeu important dans la société moderne. La France doit relever ce défi, en conciliant la protection animale, le respect de nos traditions et les réalités d’un développement économique durable.

Par ailleurs, Dans le cadre de ces rencontres “Animal et Société”, Michel Barnier souhaite ouvrir une large concertation et mobiliser l’ensemble des acteurs pour engager une discussion transparente et constructive sur la question du “bien-être” animal. Vous pouvez déposer vos contributions, à partir du mercredi 5 mars, sur le site internet www.animal-societe.com

  • facebook
  • googleplus
  • twitter