La centrale d’Aramon produira de l’électricité cet automne

centrale_thermique_edf.jpgA Aramon, dans le Gard, la Centrale thermique de production d’électricité devrait remettre en service son unité de production au fioul nº1 dès l’automne prochain. L’objectif est de répondre à la demande d’électricité lors des périodes de grande consommation.

Ce n’est pas un contresens de redémarrer le fioul car la valeur de l’énergie produite sur la pointe n’est pas indexée sur le prix du baril de brut“, a expliqué au quotidien “La Provence” paru vendredi Thierry Rosso, directeur du site d’Aramon.

Lors des pics de consommation, le nucléaire qui représente près de 80% de la production française d’électricité n’est pas suffisante. EDF compte sur ses centrales d’appoint comme la centrale thermique d’Aramon, qui ne fonctionne qu’une centaine d’heures par an. En 2006, l’installation du Gard n’a tourné que 1.084 heures. Réactive, la centrale peut se raccorder au réseau en quelques heures (entre 6 et 8 heures).

Lors des périodes de grande consommation, le prix de l’électricité est le plus élevé sur le marché. Selon le quotidien, le prix du baril de fioul est intégré et amorti dans le coût de la vente de l’énergie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter