Le bruit nuit à la santé

stress_1.jpgUne étude publiée hier dans la revue “European Heart Journal” démontre que l’exposition durant le sommeil à des bruits supérieurs à 35 dB augmente la tension artérielle.

Ainsi, dormir à proximité d’un aéroport où l’on peut entendre continuellement décoller et atterrir les avions, d’un axe routier ou d’une voie ferrée, peut nuire à la santé.

Une équipe dirigée par l’épidémiologiste Lars Jarup, de l’Imperial College de Londres, a analysé le sommeil de 140 volontaires qui vivaient près de 4 grands aéroports : Londres au Royaume-Uni, Milan en Italie, Stockholm en Suède et Athènes en Grèce.

Selon ce qu’expliquent les auteurs de cette étude dans la revue, on savait déjà que l’exposition à des niveaux élevés de bruits industriels provoquait une augmentation de la pression artérielle, mais “il manquait des études sur les effets du bruit sur la tension durant le sommeil et en conditions réelles“.

Augmentation de la tension

Les chercheurs ont pu constater les effets dangereux du bruit durant le sommeil en contrôlant toutes les 15 minutes la tension artérielle des participants sans toutefois perturber leur sommeil. Les scientifiques ont constaté que la tension artérielle augmente chaque fois que se produit un bruit supérieur à 35 dB (correspondant au passage d’un avion au dessus de leur tête, au trafic routier à proximité ou au ronflement du partenaire), et ce même si la personne ne se réveille pas.

Les chercheurs ont noté que le trafic aérien et le trafic routier provoquent une augmentation de la tension systolique (le premier et le plus haut des deux chiffres) de 6,2 mmHg et une hausse de la tension diastolique de 7,4 mmHg.

Plus de bruit, plus de tension

Les auteurs de l’étude ont également observé une relation directe entre l’augmentation de la tension artérielle et l’intensité du bruit. Ainsi, pour chaque 5 dB supplémentaire, la tension systolique augmente de 0,66 mmHg.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter