10 milliards de dollars contre le réchauffement climatique

pollution_fumee.jpgLe Japon, l’un des principaux pollueurs de la planète, a présenté samedi à Davos (en Suisse) un fonds de 10 milliards de dollars destiné à aider les pays émergents à réduire leurs émissions polluantes et à faire face aux conséquences du changement climatique.

Il n’y a pas temps à perdre“, a déclaré Yasuo Fukuda, Premier ministre japonais en dévoilant “Cool Earth Partnership”, un fond sur cinq ans, financé par de l’argent public et privé.

Huit milliards de dollars seraient réservés à la lutte contre les conséquences du réchauffement de la planète, et deux autres milliards seraient destinés au développement des énergies propres, a précisé le chef du gouvernement nippon.

Yasuo Fukuda a également ajouté que même si lors de la conférence sur le climat qui s’est déroulée à Bali (Indonésie) en décembre le Japon avait rejeté la fixation d’un objectif chiffré, le pays souhaite continuer à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) après l’expiration du protocole de Kyoto en 2012.

Le Premier ministre japonais a proposé de fixer un objectif mondial d’amélioration de l’efficacité énergétique, de 30% d’ici 2020. Il a ajouté que son pays veut également consacrer 30 milliards de dollars à la recherche et au développement dans les domaines de l’environnement et de l’énergie au cours des cinq prochaines années.

Réduire les GES

Le Japon qui accueillera en juillet le prochain sommet des grandes puissances industrialisées va faire pression pour fixer des objectifs de réduction des émissions de GES. “En tant que président du G8, je suis déterminé à travailler pour établir un cadre de travail dans lequel participeront tous les principaux émetteurs, et pour définir des objectifs équitables d’émissions“, a-t-il assuré à Davos, selon l’AFP.

Dans ce contexte, le Japon, avec d’autres importants émetteurs, fixera un objectif national quantifié de réduction des gaz à effet de serre à mettre en ?uvre à partir de maintenant“, a-t-il ajouté.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter