Distrigaz publie ses résultats annuels non audités

distrigaz1.jpgLa compagnie gazière belge Distrigaz, filiale appartenant au groupe Suez et qui sera cédée dans le cadre de sa fusion avec GDF, a annoncé jeudi que le résultat net consolidé (part du Groupe) avait augmenté “de plus de 12 % par rapport à 2006”.

Distrigaz a également indiqué que “les ventes globales de gaz naturel de Distrigaz s’élèvent à 177 TWh., en baisse de 12 % par rapport à 2006“. Selon le groupe, cette baisse est liée aux “températures particulièrement douces du premier semestre et à la baisse des ventes aux producteurs d’électricité“.

Malgré “une baisse de 7 % du chiffre d’affaires à près de 4,3 milliards d’euros, par rapport à l’exercice précédent, le résultat opérationnel courant (EBIT) est en hausse de plus de 8 % grâce aux bonnes performances opérationnelles et aux opportunités d’arbitrage complémentaires durant le second semestre“.

Selon Distrigaz, “le total du bilan consolidé à la fin de l’exercice s’élève à près de 3,0 milliards d’euros et reste stable par rapport à l’exercice précédent. La position de trésorerie nette (trésorerie disponible moins dettes) évolue favorablement et s’élève à environ 0,9 milliards d’euros“.

Après que la Commission européenne ait demandé à Suez de se séparer de Distrigaz pour répondre aux problèmes de concurrence posés par la future fusion avec le groupe gazier français GDF, plusieurs groupes énergétiques européens, dont la compagnie française EDF, les groupes allemands E.ON et RWE, l’Italien Enel, les sociétés espagnoles Gas Natural et Iberdrola, le Néerlandais Nuon ou la compagnie britannique Centrica seraient intéressés pour acquérir le groupe gazier belge.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter