TOTAL POLE AIRSHIP – Mission “compromise”

total_pole_airship.jpgSuite à l’accident de son dirigeable sur une maison du Var, l’explorateur Jean-Louis Etienne a annoncé hier que sa mission destinée à mesurer l’épaisseur de la banquise qui recouvre l’océan Arctique était “compromise”.

La mission Total Pole Airship est “compromise, le dirigeable est détruit. Il n’est pas réparable“, a indiqué l’explorateur. “Elle n’aura pas lieu avec cet engin-là. De toute façon, il n’y en a pas d’autre“.

Ce dirigeable est un prototype, il n’y en a pas d’autre de ce type dans le monde. Je connais d’autres dirigeables mais il est impossible de les adapter dans le temps” imparti, a-t-il ajouté selon l’AFP.

Jean-Louis Etienne n’a toutefois pas parlé d’annulation. “On a la volonté de continuer. Nous allons avoir une prochaine réunion avec les partenaires pour voir la visibilité du projet. On ne va pas abandonner“.

Une rafale de vent serait à l’origine de l’accident. “Il n’y a pas eu de faute professionnelle, l’équipe de quart était en place“. Selon l’explorateur, les pieux qui retenaient l’engin “se sont déracinés” sous l’effet de la rafale. Après s’être détaché, le ballon est allé s’écraser sur une maison de Tourrettes, dans le Var.

Suite à cet accident, le groupe pétrolier Total a exprimé “son soutien et son entière solidarité à son partenaire Jean-Louis Etienne ainsi qu’à toute son équipe“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter