Michel Barnier ne ferme pas la porte aux OGM

Michel_Barnier_3.JPGMichel Barnier, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, plutôt discret sur le sujet des OGM ces derniers temps, a profité de sa visite de soutien au candidat UMP de la ville de Grenoble pour s’exprimer sur le sujet.

Michel Barnier a donc affirmé hier que l’avis de la Haute autorité provisoire sur les OGM ne doit pas “fermer la porte” aux cultures génétiquement modifiées. Selon lui, “la France doit prendre le temps d’aller au fond du débat politique, au bout de l’évaluation scientifique au niveau européen et au niveau national“.

Alors que la France a décidé d’activer la clause de sauvegarde sur le maïs MON 810, seul OGM autorisé, le ministre tient à signifier que cette décision, ainsi que l’avis de la haute autorité provisoire ne préjuge pas “de la décision que nous prendrons, les Français et l’ensemble des Européens, sur le dossier des OGM“.

Pour rappel, cette clause doit être déposée dans une quinzaine de jours, après que le fabricant du MON 810, l’américain Monsanto, ait présenté ses observations.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter