Du pétrole à Joigny ?

petrole_03.jpgLa société américaine Toreador Energie France, qui exploite actuellement plusieurs gisements dans le Loiret, essaye de découvrir si le sous-sol de Joigny, dans l’Yonne, contient le précieux or noir.

Depuis quelques mois, la société a lancé des études dont les résultats devraient être connu à la fin de l’année. Si le site est intéressant, de forages pourraient être réalisé courant 2009.

Alors que le cours du pétrole a récemment atteint des sommets, “nous avons obtenu un permis de recherche pour la zone de Joigny en février 2007“, a expliqué au quotidien “L’Yonne Républicaine” paru vendredi Emmanuel Mousset, PDG de Toreador Energie France.

Dans les années 60-70, plusieurs forages ont été effectués en forêt d’Othe, au nord et à l’est de Joigny par des filiales de Shell et de Total. Du pétrole avait été trouvé. Mais la production était assez modeste et l’exploitation peu rentable. Les puits ont donc été fermés“.

Aujourd’hui, ce site est plus intéressant puisque “la technologie a beaucoup évolué en 40 ans. Les entreprises avaient cessé d’exploiter ces puits car le pétrole, qui se trouve dans des zones peu profondes, est plus visqueux. L’hiver, il figeait. Aujourd’hui, on peut conserver ce pétrole à des températures plus élevées. Les puits devaient être aussi verticaux pour faciliter le drainage. Aujourd’hui, on peut avoir un meilleur drainage même avec un angle. Et puis l’économie est différente“, a ajouté le PDG de la société.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter