“La ville durable”, nouveau concept expérimenté à Cagnes-sur-mer

alpes_maritimes.jpgContrôler automatiquement et en temps réel les paramètres de son environnement. Aujourd’hui, la mairie de Cagnes-sur-mer, située sur la Côte d’Azur, peut le faire grâce au nouveau service d’Orange, baptisé “La ville durable”, qu’elle expérimente depuis maintenant six mois.

Basé sur les techniques d’exploitation “Machine to Machine”, développées par le réseau des Orange Labs de France Télécom qui, par ailleurs, en assure la supervision, la maintenance et la sécurisation, ce nouveau service permet ainsi à cette municipalité de disposer d’un large choix d’informations exploitables pour une gestion optimale de la commune (capteurs de température de l’air et de l’eau de mer, capteurs sonomètres, capteurs anémomètres, capteurs d’indice UV, capteurs hygrométriques, etc.).

Une fois collectées, les données sont transmises automatiquement à un serveur qui permet alors de les exploiter plus largement, que ce soit dans le domaine de la communication de la commune, via son site web, ou encore dans celui de la gestion de certaines de ses activités (automatisation de l’arrosage, de l’éclairage…), voire dans le domaine de la sécurité (alerte de pollution, d’incendies, d’inondations…). Quant à l’éventail des moyens de rediffusion de l’ensemble de ces informations, il est également vaste (envoi de sms, de messages vocaux, d’alertes e-mails, de fax, etc.).

Ouvrant des perspectives de développement d’une multitude de services pour les collectivités locales et leurs administrés, cette expérimentation est d’autant plus intéressante que le dispositif sur lequel elle est basée peut être transposé aisément pour d’autres applications, en particulier dans le domaine des activités culturelles ou sportives, mais aussi de la santé et de la surveillance des risques naturels ou industriels.

BE France numéro 203 (9/01/2008) – ADIT / ADIT http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52472.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter