Nouvelle crise des déchets à Naples

Naples.JPGLes rues de Naples croulent de nouveau sous les tas d’ordures qui s’amoncellent dans la ville italienne. Ce sont actuellement 2.000 tonnes d’ordures recensées et les pompiers interviennent à de nombreuses reprises pour eteindre les feux allumés par les habitants excédés.

Depuis une dizaine d’année, le trop plein de déchets est un problème récurrent dans cette région italienne de Campanie. A l’origine du phénomène, la présence active de la mafia locale, la Camora, dans le secteur du traitement des déchets. En mai dernier, la région avait atteint le niveau record de 15.000 tonnes de déchets dans les rues et en décharges sauvages.

Alors que les ordures s’accumulent en raison des dysfonctionnements des centres de traitement des déchets, les habitants menacent de manifester à l’annonce de la réouverture de décharges sur le territoire de leurs communes. C’est notamment le cas à Pianura où la décharge est bloquée par une centaine d’habitants.

L’Union européenne a signifié mercredi au gouvernement italien qu’elle suivait ” de très près la situation dans la région” et elle a également annoncé qu’elle déciderait “dans les prochains jours qu’il convient de prendre de nouvelles mesures“. En juin dernier, la Commission européenne avait déjà engagé des poursuites à l’encontre du pays en raison de la dangerosité de l’amoncellement des milliers de tonnes d’ordures en Campanie et avait adressé un premier avertissement écrit, la situation constituant “une infraction à la législation communautaire en matière de déchets“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter