• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • Val-de-Marne : la Poste veut économiser 10 000 tonnes de CO2 par an grâce à l’écoconduite

Val-de-Marne : la Poste veut économiser 10 000 tonnes de CO2 par an grâce à l’écoconduite

vehicule_poste.jpgLe chauffeur de 29 ans, gestionnaire de courrier et de colis à la Poste de Rungis, dans le Val-de-Marne, coupe le moteur de son camion au feu rouge, pour le redémarrer avant que le feu ne repasse au vert.

Un formateur m’a assuré qu’on pouvait économiser jusqu’à un litre de carburant pendant un parcours de vingt minutes grâce à une conduite souple et de nouvelles habitudes à prendre comme celle de couper le contact à un feu quand on est arrêté plus de dix secondes“, a indiqué l’agent au quotidien “Le Parisien” paru le 28 décembre, après avoir suivi une formation à l’écoconduite, comme une centaine de ses collègues dans le Val-de-Marne.

Durant le stage, “le formateur nous demande de réaliser un premier parcours sans aucun commentaire de sa part“, a ajouté l’employé de la Poste. “Il a simplement pris soin d’installer un appareil électronique de mesure du temps, de la vitesse et de la consommation. Ensuite, on refait strictement le même parcours, avec cette fois des conseils de conduite. Et les résultats sont édifiants“.

Réduire les émissions de CO2 de 5%

Les volontaires qui ont suivi le stage reçoivent un diplôme qui précise la consommation de carburant et les émissions de CO2 avant et après la formation. “Je me surprends à appliquer ces conseils au volant de ma propre voiture et j’incite maintenant mes proches à faire de même“, a déclaré l’agent de la Poste.

Même si 80 % des tournées des facteurs sont réalisées à vélo, l’entreprise publique possède une flotte de plus de 400 véhicules dans le Val-de-Marne (42 000 en France). C’est pourquoi l’écoconduite va non seulement permettre de réduire les émissions de CO2 rejetés par les véhicules mais également la facture de carburant. Dans le seul département du Val-de-Marne, l’objectif de la Poste est de réduire ses émissions de CO2 de 5 %, soit 10 000 tonnes économisées par an.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter