Les prix du gaz appliqués aux entreprises pourraient augmenter de plus de 10%

gdf_logo.jpgSi GDF n’a été autorisé à augmenter le prix du gaz que de 4%, alors que le groupe réclamait une hausse des tarifs de l’ordre de 6%, il pourrait relever les tarifs appliqués aux grands consommateurs de plus de 10%.

Selon le quotidien “Les Echos” paru aujourd’hui, GDF pourrait “être autorisé à relever comme il l’entendait les tarifs appliqués aux entreprises“. Dès le 1er janvier prochain, les 1.500 clients relevant du tarif “à souscription“, c’est-à-dire ceux qui consomment au moins 5 GWh par an et ceux qui sont directement raccordés au réseau de transport gazier, devraient voir les tarifs du gaz augmenter de plus de 10%. Il s’agira de la seconde hausse en 3 mois. Le 1er octobre dernier, les entreprises avaient déjà subi une augmentation des tarifs pratiqués par GDF d’environ 8%.

En conséquence de la future augmentation, les régies locales de distribution telles que Gaz de Strasbourg, Gaz de Bordeaux, ou Gaz Electricité de Grenoble, qui s’approvisionnent auprès du groupe public gazier et qui relèvent du tarif “à souscription“, pourraient être “amenées à relever les factures de leurs 500.000 clients au début de l’année prochaine“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter