Le réchauffement climatique menace les glaciers chinois

glacier.JPGVendredi, les médias chinois ont indiqué que ces 5 dernières années, le réchauffement climatique a fait fondre près d’un cinquième des glaciers de haute altitude de l’ouest de la Chine.

D’après l’agence de presse officielle Chine nouvelle, cette fonte des glaciers se remarque essentiellement dans deux régions situées dans le Xinjiang et le Tibet.

Selon l’AFP, Ding Yongjian, chercheur à l’Académie chinoise des sciences, aurait déclaré : “Le réchauffement climatique mondial a provoqué une hausse de la température moyenne de l’ouest de la Chine ces dernières décennies. Cela a entraîné une diminution des glaciers, un dégel du permafrost et une aggravation de l’aridité“.

La fonte des glaces himalayennes aura des conséquences importantes sur le débit des grands fleuves qui naissent dans ces glaciers et qui arrosent des régions densément peuplées de l’Inde, du Pakistan et du Bangladesh.

Des réserves d’eau à sec d’ici 2030

Le gouvernement chinois estime que la Chine aura exploité la totalité de ses réserves d’eau disponibles d’ici à 2030. Etant donné que le réchauffement assèche lacs et rivières, le gouvernement a demandé aux autorités de se préparer au pire.

Ces dernières années, le développement économique et social a entraîné une augmentation de la demande en eau, et, avec l’impact du réchauffement climatique mondial, les sécheresses et les pénuries d’eau vont aller s’aggravant“, a indiqué une directive publiée jeudi soir par le gouvernement.

Selon les estimations chinoises, le pays dispose de 7% des ressources d’eau douce mondiale pour nourrir 20% de la population de la planète (1,3 milliard d’habitants). Pour les scientifiques, la production céréalière de la Chine pourrait diminuer de 10% d’ici à 2030, sauf si les pratiques agricoles et les cultures s’adaptent aux changements climatiques.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter