45 millions pour une eau de qualité

Haute_Marne.JPGLe Conseil général de Haute-Marne va investir quarante-cinq millions d’euros dans un schéma départemental d’assainissement. L’objectif est d’atteindre une eau de qualité, répondant aux normes de la dernière loi sur l’eau.

Vendredi, le Conseil général de Haute-Marne a présenté son schéma départemental d’assainissement, schéma visant à tendre vers un bon état écologique des cours d’eau pour 2015, comme prévu dans la loi sur l’eau. “Le Journal de la Haute-Marne” qui rapporte l’information, annonce le chiffre de quarante-cinq millions d’euros qui devraient être investis dans la rénovation des stations d’épuration existantes, dont 9 millions émanant du Conseil général.

Toujours le nitrate…

Cet investissement se justifie par la présence de nitrate dans les cours d’eau du département , comme l’affirme Michel Brocard, le rapporteur de la commission environnement. Pour résoudre ce problème, le service d’assistance technique à l’environnement, le State, verrait alors ses compétences renforcées afin d’apporter l’appui technique nécessaires aux communes pour revoir leur assainissement, collectif ou individuel.

Charles Guéné, le sénateur de Haute-Marne explique que “l’ensemble des petites communes devraient d’ici 2012 mettre en ordre leur réseau d’assainissement autonome. L’essentiel est de savoir comment elles doivent le faire financièrement“. A cela, Bruno Sido, le rapporteur de la loi sur l’eau au sénat, ajoute cependant qu’il incombe aux particuliers et non aux communes d’effecteur les travaux réglementaires d’entretien de leur fosse septique, même si beaucoup de maires s’inquiètent de la gestion de la mise en place des Spanc dans leur commune. Même si la mise en place est difficile, il s’agit néanmoins d’un passage obligé.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter