• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • La France souhaite que les pays industrialisés s’engagent sur “des chiffres et des dates”

La France souhaite que les pays industrialisés s’engagent sur “des chiffres et des dates”

Jean_Louis_Borloo.JPGLors de la Conférence sur les changements climatiques de Bali, selon Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, la France a demandé hier aux pays industrialisés de s’engager sur “des chiffres et des dates” dans la lutte contre le changement climatique.

Sans nommer les Etats-Unis, Jean-Louis Borloo a précisé qu’il s’adressait “à ceux des pays industrialisés qui hésitent à s’engager sur la réduction de 25 à 40% (de leurs émissions de gaz à effet de serre) d’ici 2020 tout en comptant sur les mécanismes de marché et les technologies pour y parvenir“.

Selon l’AFP “cette définition correspond en tous points aux Etats-Unis, qui réclament que la fourchette de référence “-25/-40” soit gommée de la déclaration finale vendredi de la conférence de Bali et refusent toute contrainte chiffrée“.

L’heure est aux engagements internationaux et le principe de réunion des plus grandes économies doit être accompagné d’engagements quantifiés des pays développés. A défaut, la discussion des moyens sans objectifs risque d’ajouter à l’incompréhension“, a ajouté le ministre français.

Créer un “comité d’urgence”

Les Etats-Unis, qui ont organisé en septembre dernier un sommet des “principaux émetteurs“, souhaitent organiser une nouvelle réunion en juillet 2008, sur la base d’engagements volontaires des participants à réduire leurs émissions.

Jean-Louis Borloo a également suggéré la création d’un “comité d’urgence” pour mettre en oeuvre des “programmes vitaux contre la déforestation, la dégradation des forêts et des sols et la désertification“, “sans attendre” la conclusion d’un futur accord qui doit succéder au protocole de Kyoto.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter