Total souhaite exploiter des gisements d’hydrocarbures turkmènes

turkmenistan.jpgLe groupe pétrolier français Total souhaite développer des champs d’hydrocarbures au Turkménistan, a déclaré lundi Arnaud Breuillac, directeur du groupe pour l’Asie centrale, lors d’une rencontre avec le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov.

Arnaud Breuillac “a fait part de l’intérêt de l’entreprise pour développer des contacts productifs, notamment dans le domaine de l’exploitation de riches gisements d’hydrocarbures“, a indiqué l’agence turkmène TDH.

Le président turkmène a précisé qu’il souhaitait une “coopération effective et basée sur le respect des intérêts de chacun“.

Ces derniers mois, Gourbangouly Berdymoukhamedov, dont le pays possède de gigantesques réserves de gaz, a multiplié les rencontres avec de hauts responsables énergétiques occidentaux. Il reçoit régulièrement les dirigeants de groupes pétroliers et gaziers.

Augmenter la production de gaz d’ici 2030

Le Turkménistan, qui produit actuellement 70 milliards de m3 de gaz par an, souhaite presque quadrupler cette production d’ici 2030. Pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé, le pays a besoin d’investissements étrangers.

Les compagnies chinoises, russes et iraniennes souhaitent également bénéficier du gaz turkmène, dont les réserves sont estimées à au moins 2.100 milliards de m3.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter