Alstom obtient un contrat de 800 millions d’euros en Algérie

alstom_logo.JPGUn consortium conduit par Alstom a été retenu par la compagnie publique algérienne de gaz et d’électricité Sonelgaz (Société Nationale de l’Electricité et du Gaz) pour lui fournir une centrale à gaz à cycle combiné de 1200 MW.

La part d’Alstom représente environ 800 millions d’euros sur le montant total du contrat, qui dépasse 1,3 milliard d’euros. Cette centrale, équipée de trois turbines GT26, sera la première de ce type en Algérie. Elle sera construite à Terga, à 600 km à l’ouest d’Alger. Le partenaire d’Alstom dans ce consortium est la société égyptienne Orascom Construction Industries.

Dans le cadre de la réalisation de cette centrale intégrée, Alstom fournira ses propres composants autour de ses turbines à gaz GT26, qui offrent une remarquable flexibilité opérationnelle. La centrale sera composée de trois unités à cycle combiné de 400 MW chacune. Orascom sera chargé du génie civil et de la construction.

Cette centrale fait partie du plan de développement énergétique algérien. Elle va sensiblement accroître la capacité de production d’électricité nationale, très sollicitée par le croissance économique, le développement des infrastructures et l’évolution démographique.

3e association avec Sonelgaz

L’unité de Terga est la troisième centrale à gaz confiée à Alstom par Sonelgaz dans les années récentes. Elle fait suite aux projets de F’Kirina et de Relizane (sur base de turbines GT13E2) signés respectivement en 2003 et 2007, avec la livraison en 2004, dans les délais, de la centrale de F’Kirina, qui a démontré son haut niveau de disponibilité pendant ses trois premières années d’opération.

Patrick Kron, Président Directeur Général d’Alstom, a déclaré lors de la cérémonie de signature à Alger : “Nous sommes particulièrement fiers d’être associés à Sonelgaz pour la troisième fois en quatre ans pour développer la capacité de production d’électricité en Algérie. Nos turbines de haute technologie GT26, dont l’efficacité énergétique, la flexibilité et le faible niveau d’émissions sont au meilleur niveau du marché, vont contribuer à sécuriser l’approvisionnement énergétique de la région tout en participant à la protection de l’environnement. Ce contrat complète les récents succès d’Alstom dans le domaine du transport en Algérie, avec les tramways d’Alger, d’Oran et de Constantine, ainsi que l’électrification des réseaux ferrés de la banlieue d’Alger“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter