“Etape majeure dans la réalisation de l’EPR à Flamanville”

epr.jpgConformément au calendrier annoncé, EDF vient de démarrer les travaux de construction des bâtiments de la future centrale EPR à Flamanville en Normandie.

Plus de 10.000 tonnes de béton, coulées en continu pendant plus d’une journée, sont nécessaires à la réalisation de la première partie de la dalle du plancher du futur bâtiment réacteur. Cette opération, qui marque le démarrage de la construction de l’îlot nucléaire, constitue une étape majeure dans l’avancement du projet et devrait prochainement faire l’objet d’un événement officiel.

La construction entre en effet désormais dans sa phase décisive. 700 personnes travaillent aujourd’hui sur le site; le chantier devrait mobiliser, au plus fort de son activité, plus de 2.000 salariés. Lancée depuis l’été 2006 par des travaux préparatoires, la construction qui va se poursuivre pendant 54 mois, jusqu’à la mise en service du réacteur prévue en 2012, rassemble tous les acteurs de la filière nucléaire française en particulier Bouygues, Areva et Alstom.

Capacité de 1.650 MW

L’EPR, réacteur nucléaire de 3ème génération d’une capacité de 1.650 MW, s’inscrit dans la continuité technologique des réacteurs à eau pressurisée actuels, en agrégeant tous les progrès récents pour offrir une plus grande souplesse d’utilisation et la garantie d’une production d’électricité sûre, compétitive et sans émission de CO2.

La construction de la tête de série EPR, qui contribue à pérenniser les compétences nucléaires d’EDF, s’inscrit également dans le programme de relance des investissements du Groupe, en particulier la mise en service en France de 6.000 MW de capacités de production d’électricité supplémentaires d’ici 2012.

Pour Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d’EDF, “le démarrage de la construction de l’îlot nucléaire constitue une étape majeure dans la réalisation de l’EPR à Flamanville. L’expérience, l’expertise et le savoir-faire des équipes d’EDF, notamment dans la maîtrise d’ouvrage et l’ingénierie, ont permis de respecter pleinement le planning de construction. La réussite du chantier de Flamanville est essentielle et bénéficiera à l’ensemble de l’industrie nucléaire française, cette technologie étant aujourd’hui reconnue comme une solution innovante, sûre et compétitive dans le monde“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter