Le WWF publie son “Guide d’achat du papier”

images_1.jpgA l’occasion de la Semaine du papier organisée à Bruxelles par la Confédération des Industries européennes de papier, le WWF, organisation mondiale de protection de l’environnement, a lancé la semaine dernière son Guide d’achat du papier : « WWF guide for buying Paper ». Depuis les produits d’emballage jusqu’aux ramettes de papier en passant par les mouchoirs, ce nouveau guide permet à tous de mieux comprendre les principaux impacts environnementaux de l’industrie papetière et d’identifier les articles en papier produits de façon responsable.

Le guide propose également une grille d’analyse qui permet aux acheteurs d’évaluer la performance environnementale de leurs fournisseurs actuels et futurs en matière de recyclage, de gestion responsable des forêts, de lutte contre la pollution et les changements climatiques. Le guide fournit aussi des recommandations pour améliorer les pratiques des fournisseurs.

Le papier fait partie intégrante de notre développement culturel. Or la consommation mondiale de papier a quadruplé ces 40 dernières années et continue d’augmenter. Cette énorme croissance menace les dernières forêts naturelles d’Amérique du Nord, d’Amérique Latine, d’Asie et de Russie, et menace aussi les hommes qui en dépendent pour leur survie.

La France importe plus de la moitié de ses produits papiers ; il est donc primordial de vérifier l’origine du bois et la bonne gestion de la forêt dont il est issu. Le traitement de la pâte et du papier rejette aussi de grandes quantités de gaz à effet de serre dans l’environnement et un large éventail de composants polluants, qu’il faut tenter de minimiser.

Une vigilance nécessaire

Cette vigilance sur l’achat papier est d’autant plus nécessaire que certaines certification appliquées au papier, comme la certification NF environnement et son application “cahiers”, n’offrent pas les mêmes garanties sur la gestion durable des forêts que ce que peut apporter un certificat de gestion forestière FSC. En effet, la certification NF environnement garantit que seuls les cahiers portant le logo sont issus de forêts gérées durablement. Par exemple, l’entreprise PT Kertas Tjiwi Kimia récemment certifiée pour ses cahiers distribués en France et dans certains pays d’Afrique, vient d’être sanctionnée pour dumping par les Etats-Unis, en partie à cause d’approvisionnement en bois illégal. Seule la certification forestière FSC garantit aujourd’hui que le bois utilisé est issu de forêts bien gérées.

« Les acheteurs et les fabricants de papier doivent prendre leurs responsabilités. Le WWF recommande aux structures qui achètent de grandes quantités de papier d’utiliser ce nouveau guide. Il est important que les acheteurs de papier influencent leurs fournisseurs afin qu’ils minimisent leur impact environnemental sur la perte de biodiversité, sur le changement climatique, sur la pollution de l’air et de l’eau », explique Serge Orru, Directeur du WWF France.

Un outil d’analyse environnementale

« Tetra Pak voit dans le Guide d’achat du papier du WWF un outil important pour analyser la performance environnementale des industries forestières et papetières », explique Lena Dahl, responsable de la politique forestière chez Tetra Pak International. « La grille d’analyse du guide fournit des données comparables pour les acheteurs et les décideurs. Tetra Pak a évalué la performance globale de ses fournisseurs de papier depuis de nombreuses années. Nous recherchons maintenant si nous pouvons intégrer des critères supplémentaires dans l’évaluation de nos fournisseurs ».

Le WWF favorisera la transparence du secteur et rendra les acheteurs et les fabricants de papier responsables en leur offrant une nouvelle « boîte à outils pour le papier » disponible sur internet www.panda.org/paper/toolbox

  • facebook
  • googleplus
  • twitter