Google s’intéresse aux énergies renouvelables

google.jpgLe géant de l’Internet Google a annoncé qu’il allait investir “plusieurs centaines de millions de dollars” dans les énergies renouvelables pour se doter de capacités de production suffisantes pour alimenter en électricité une ville comme San Francisco.

Google, qui souhaite développer les énergies renouvelables, “moins chères que l’électricité tirée du charbon“, est prêt à dépenser “des dizaines de millions de dollars en 2008 en recherche et développement, ainsi que des centaines de millions dans des projets innovants” pour atteindre ses objectifs.

Nous avons l’expérience de créer des centres de données à grande échelle économes en énergie“, a déclaré Larry Page, cofondateur du groupe. “Nous voulons appliquer la même créativité au défi de produire de l’électricité renouvelable à grande échelle, et moins chère que le charbon“.

Notre objectif est d’arriver à une capacité de production d’un gigawatt d’énergie renouvelable“, soit l’équivalent de la consommation d’une ville comme San Francisco. “Nous sommes confiants sur le fait que cela peut être réalisé en quelques années, pas en quelques décennies“, a-t-il ajouté.

“Nous voulons juste que ce problème soit résolu”

Si nous y parvenons, le monde pourra réduire notablement ses émissions de carbone“, responsables du changement climatique. “Nous pensons que cela pourrait être une bonne affaire pour nous également“.

Le changement climatique affecte la santé et empêche les gens des pays en développement de sortir de la pauvreté. Nous voulons que Google apporte sa pierre à une solution“, a indiqué Larry Brilliant, responsable de Google.org qui a précisé que le géant de l’Internet devrait avoir totalement compensé ses émissions de carbone d’ici la fin de l’année.

Les responsables du groupe ont souligné qu’il ne s’agissait pas d’une diversification du groupe. “Nous ne pensons pas que nous devons tout posséder“, a souligné Sergueï Brin, autre cofondateur de Google. “Nous voulons juste que ce problème soit résolu. Nous pensons que cela sera aussi bon pour nos affaires“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter