• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Energie
  • >
  • “La France sera un très fort candidat” pour le programme nucléaire civil égyptien

“La France sera un très fort candidat” pour le programme nucléaire civil égyptien

egypte.jpgEn début de semaine, Rachid Mohamed Rachid, ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie, a indiqué que la France sera “un très fort candidat” dans la compétition pour le programme nucléaire civil de l’Egypte.

Evidemment, la France sera un très fort candidat” a déclaré à l’AFP Rachid Mohamed Rachid qui a précisé qu’il “s’agira in fine d’une décision commerciale“.

L’Egypte souhaite se doter de quatre centrales sous la supervision de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Depuis que Hosni Moubarak, président égyptien, a annoncé le mois dernier que le pays allait relancer son programme nucléaire civil suspendu depuis 20 ans et construire plusieurs centrales nucléaires, plusieurs pays se sont déclarés prêts à fournir expertise ou réacteurs.

Pour le ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie, qui se rendra à Paris du 5 au 7 décembre prochain, la France devrait se retrouver en phase finale du choix égyptien “parmi quelques compétiteurs“.

Plusieurs pays prêts à aider l’Egypte

Début novembre, lors d’une visite au Caire, Jean-Marie Bockel, secrétaire d’Etat français à la Coopération, avait indiqué que la France était “toute prête” a épauler l’Egypte en matière de nucléaire civil. Il avait insisté sur l'”expérience ancienne et reconnue” de la France dans le nucléaire civil, soulignant que la “qualité et la sécurité ont un certain prix“.

La semaine dernière, Sergei Kislyak, vice-ministre russe des Affaires étrangères, s’est rendu au Caire pour annoncer que la Russie souhaitait aider l’Egypte dans la relance de son programme nucléaire civil.

Selon la presse, Hassan Younès, ministre égyptien de l’Electricité, devrait se rendre le mois prochain à Moscou pour signer un accord de coopération nucléaire en matière de technologie et de recherche avec la Russie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter