Thon rouge : L’Europe demande des plans de pêche pour 2008

Thon_rouge.JPGLes ministres européens de la pêche, en réunion hier à Bruxelles, se sont exprimés en faveur du durcissement du plan de sauvegarde du thon rouge. Ce plan introduira une obligation pour chaque Etat de présenter des plans de pêche très détaillés avant chaque campagne afin de minimiser les risques de dérapages éventuels.

Ce résultat est le fruit des nombreux efforts déployés au niveau international ; notamment dans le cadre de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique, la CICTA.

Afin de freiner la baisse rapide des stocks de thon rouge en Méditerranée et dans l’Atlantique, des mesures mettant en place des quotas, instaurant des limites des sorties en mer, visant l’augmentation de la taille des prises, et renforçant les contrôles devraient être prises.

Des plans de pêche

Les ministres ont décidé d’y ajouter une mesure supplémentaire proposée par le Parlement européen qui est d’obliger dès le début de l’année prochaine, tous les pays de l’Union de présenter à la Commission avant le début de la saison des « plans de pêche ».

Concrètement, ils devront dire d’ici fin janvier comment ils comptent répartir les quotas nationaux qui leur sont alloués, bateau par bateau pour les gros navires de plus de 24 mètres, et par groupes de chalutiers pour les plus petits“, a précisé un diplomate européen ayant participé aux discussions. La Commission pourra alors apprécié la faisabilité de ces plans.

Cette décision intervient après la décision de la CICTA de demander à l’Union européenne de « rembourser » intégralement sa surpêche de 2007. L’union a en effet dépassé son quota de 4.000, et ce, en grande partie à cause de la France.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter