Nucléaire : les Pays-Bas changent d’avis

choozA.jpgAlors que les Pays-Bas avaient décidé de sortir de nucléaire, le gouvernement a décidé de revenir sur sa décision.

Selon “Euronews”, la centrale nucléaire de Borssele, mise en fonctionnement en 1973, devait être fermée en 2013. L’année dernière, le gouvernement a décidé de continuer à l’exploiter jusqu’en 2033.

Fermer Borssele, cela équivaudrait à augmenter les émissions de dioxyde de carbone d’une à trois tonnes par an. La solution pour la production d’électricité à l’avenir est un mix solide. Il s’agit de recourir et à l’énergie nucléaire, et au renouvelable, et au conventionnel“, dit-on aux Pays-Bas. Le site de la centrale nucléaire de Borssele sera un site composite qui combinera le nucléaire, le charbon mais également des éoliennes.

Sur ce site coexistent déjà une centrale à charbon et une centrale nucléaire. C’est l’un des rares endroits aux Pays-Bas où il est possible de produire plus à partir du nucléaire. Et c’est pourquoi nous avons l’intention d’accroître la capacité sur ce site en particulier“.

Une énergie en déclin

Pour Mycle Schneider, élu vert au Parlement européen et auteur d’un rapport sur le sujet, le nucléaire est une énergie sur le déclin, au parc vieillissant, très coûteuse et qui compte de moins en moins de personnel qualifié.

Borssele est une très vieille centrale. Elle est âgée de 34, 35 ans et est entretenue, mais elle n’est pas de construction récente. La vérité, c’est que l’industrie nucléaire à travers le monde ne fait que prolonger la durée de vie des unités existantes“, a-t-il déclaré.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter