L’Opep ne prévoit pas d’augmenter la production de pétrole

Oil_platform.jpgHier, Abdallah al-Badri, secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a indiqué que les pays de l’Opep ne devraient pas pomper davantage de brut pour le moment. Selon lui, le marché est suffisamment approvisionné, mais une décision finale devrait intervenir en décembre à Abou Dhabi.

En ce moment, franchement, nous ne voyons pas le besoin de mettre davantage de brut sur le marché“, a déclaré Abdallah al-Badri. “Il y a beaucoup de pétrole sur le marché. Il n’y a pas de pénurie de pétrole“.

Il a précisé qu’une décision finale serait prise par les ministres de l’Opep qui se réuniront le 5 décembre prochain à Abou Dhabi. “Nous allons montrer nos chiffres aux ministres. C’est à eux de décider“, a ajouté le secrétaire général du cartel.

Il a souligné que les stocks mondiaux actuels de brut, qui se situaient au niveau moyen enregistré au cours des cinq dernières années, étaient suffisants pour tenir 53,5 jours.

150 milliards de dollars d’investissement

Pour Samuel Bodman, secrétaire américain à l’Energie, “il y a un manque de volonté d’approvisionner le marché. Et cela contribue à la situation des prix” élevés du pétrole.

Nous ne voulons assister à aucune pénurie dans les approvisionnements… S’il y a pénurie, nous étudierons la possibilité de la combler“, a dit Abdallah al-Badri, en soulignant que l’Opep n’était pas favorable à une hausse des cours du brut.

Selon le secrétaire général, les pays membres de l’Opep investissent actuellement 150 milliards de dollars dans 120 projets pour augmenter de près de cinq millions de barils/jour (mbj) leur capacité de production en 2015. Il a ajouté que les douze pays membres du cartel ?uvrent pour augmenter cette capacité de production de 19 mbj en 2030.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter