• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • L’Europe presse l’Inde et la Chine de réduire leurs émissions de GES

L’Europe presse l’Inde et la Chine de réduire leurs émissions de GES

fumee.jpgLundi, José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a appelé la Chine et l’Inde à “découpler leur consommation d’énergie de leur croissance”.

Les pays en développement devraient prendre “des engagements nouveaux, flexibles et équilibrés pour réduire l’intensité de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le cadre de leur développement économique“, a-t-il déclaré lors du 20e congrès mondial de l’énergie qui se déroule cette semaine à Rome.

José Manuel Barroso souhaite que ces engagements soient pris dans le cadre d’un nouvel accord international succédant au protocole de Kyoto, qui expirera en 2012. “Nous n’attendons pas de la Chine et de l’Inde qu’ils prennent les mêmes engagements que nous. Mais nous espérons qu’ils vont découpler leur consommation d’énergie de leur croissance“.

Coopérer avec les pays en développement

Nous voulons coopérer avec les pays en développement pour renforcer leur contribution à l’effort global de réduction” des émissions, a déclaré le président de la Commission qui a jugé qu’il était crucial “d’aboutir à un accord global sur le climat avec la Chine“.

Nous voulons que la croissance de la Chine soit considérée comme une opportunité, non une menace. La Chine va-t-elle pouvoir être considérée comme un partenaire en termes de responsabilité globale, notamment au niveau de l’énergie et du changement climatique ?“, s’est-il demandé.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter