Une école HQE va être inaugurée samedi

Val_de_Marne.jpgLes élèves du groupe scolaire Jean-Louis Marquèze de Limeil-Brévannes, dans le Val-de-Marne, sont rentrés dans leur nouvel établissement hier. Prévu pour le mois de septembre, l’école Haute qualité environnementale (HQE) va être officiellement inauguré samedi prochain.

Selon le quotidien “La Parisien” paru hier, c’est l’unique établissement HQE construit dans le département. L’inauguration du groupe scolaire a été reportée suite au retard pris par les travaux qui ont duré un peu plus d’un an. Hier, les élèves qui étaient accueillis dans des préfabriqués, ont pu rejoindre leur nouvelle école “écolo“.

Ce projet, qui a un surcoût d’environ 30 % par rapport à un bâtiment conventionnel, s’inscrit dans un programme axé sur le développement durable depuis le début des années 2000. “Face à la croissance de la population dans ce quartier pavillonnaire, la commune avait besoin de s’équiper d’une école supplémentaire“, a expliqué le maire au quotidien. “On n’a pas envie de construire un simple bâtiment supplémentaire. C’est une école à énergie positive qui s’inscrit au-delà du Grenelle de l’environnement“.

Ecole basse consommation

Orientation plein sud, panneaux solaires, baies vitrées triple vitrage qui laissent rentrer la lumière naturelle, sur-isolation, toiture végétalisée… Tout est prévu pour que l’école soit autosuffisante en énergie, c’est-à-dire pour qu’elle consomme moins d’énergie qu’elle n’en produit. Grâce à ses panneaux solaires, le bâtiment produira plus de 70 000 kWh par an. Le groupe scolaire qui consommera 23 000 kWh par an revendra le reste à EDF, pour 55 centimes d’euro le kWh. La vente du surplus d’énergie permettra d’amortir le surcoût de l’investissement.

L’école sera également ventilée grâce à une ventilation “double flux” qui récupérera la chaleur contenue dans l’air pour la rejeter à l’extérieur. La géothermie permettra de chauffer les salles de classe. L’école récupérera également les eaux de pluie pour l’arrosage des espaces verts.

Selon le quotidien, “un panneau d’affichage électronique permettra de suivre, jour après jour, la consommation énergétique des locaux“. Pour le maire, l’objectif est de “sensibiliser” les enfants aux questions environnementales.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter