Gas Natural souhaite se renforcer dans les pays hispanophones et en Italie

gas_natural.JPGAujourd’hui, le groupe énergétique espagnol Gas Natural a annoncé des bénéfices conformes aux attentes des analystes.

Sur les neuf premiers mois de l’année, le bénéfice net a progressé de 12,2% à 726,1 millions d’euros. Les analystes interrogés par Thomson Financial News misaient sur une fourchette allant de 698 à 737 millions.

Au troisième trimestre, le bénéfice net a progressé de 12,8% à 215,5 millions d’euros, pour un excédent brut d’exploitation (Ebitda) en hausse de 19,4% à 574,7 millions d’euros, et un chiffre d’affaires en progression de 2,7% à 2,347 milliards d’euros.

Les principaux moteurs de notre croissance ont été nos activités de distribution et de gros ainsi que les bonnes performances de nos activités latino-américaines“, a déclaré Rafael Villaseca, directeur général du groupe énergétique.

Un investissement de 12,5 milliards d’euros

Le groupe, qui a également dévoilé son plan stratégique pour 2008-2012, a annoncé qu’il prévoyait une hausse moyenne annuelle de son bénéfice net de plus de 8% sur la période et un excédent brut d’exploitation de 3,9 milliards d’euros en 2012.

Le groupe qui va investir 12,5 milliards d’euros, souhaite se renforcer en Espagne, en Amérique latine et en Italie, principalement par croissance organique.

Gas Natural veut “exporter le modèle espagnol à des marchés nationaux pouvant s’intégrer à la chaîne du gaz, et où il pourra profiter de son savoir-faire et convergence de gaz et d’électricité“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter