Réunion sur le changement climatique

Sunrise_over_the_sea.jpgLe président Barroso s’est réunit hier avec son groupe consultatif de haut niveau sur l’énergie et le changement climatique afin d’examiner les défis qui s’annoncent en matière de changement climatique, notamment en vue de la conférence ministérielle des Nations unies qui se tiendra à Bali le 3 décembre prochain.

S’exprimant avant la réunion, le président Barroso a déclaré: “L’Union européenne reste fermement résolue à atteindre ses objectifs de Kyoto, et elle les atteindra. Toutefois, nous devons aujourd’hui porter notre regard au-delà de l’horizon 2012. L’Union européenne a déjà mis cartes sur table. Ses objectifs sont connus et ses engagements sont clairs. Je suis déterminé à faire en sorte qu’elle réduise ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2020 à des niveaux inférieurs d’au moins 20 % aux niveaux de 1990″.

“La Commission élabore actuellement les propositions spécifiques qui permettront à l’Union européenne d’atteindre ces objectifs. Nous sommes prêts à aller plus loin, c’est-à-dire à atteindre une réduction de 30 %, si un accord effectif et équitable est conclu au niveau mondial pour l’après 2012. La réunion d’aujourd’hui sera pour moi l’occasion de débattre avec d’éminents experts des mesures que nous prévoyons de prendre afin d’atteindre nos objectifs internes, ainsi que de la stratégie que nous envisageons d’adopter en vue de la conférence de Bali“.

Le groupe de haut niveau se réunira lors de la conférence intitulée “Le défi mondial de l’énergie et du changement climatique: la vision de l’UE pour un avenir durable après 2012” organisée à la Fondation Calouste Gulbenkian de Lisbonne. La conférence sera ouverte aux universitaires, aux hauts fonctionnaires et aux représentants des médias spécialisés.

Contexte

En mars 2007, le président de la Commission, M. José Manuel Durão Barroso, a invité des experts de haut niveau mondialement reconnus, de pays et de disciplines différents, à faire partie d’un groupe consultatif sur l’énergie et le changement climatique afin de lui fournir des conseils indépendants. Le groupe s’est réuni à deux reprises, en mars à Bruxelles et en juin à Berlin. Le Conseil européen de printemps a adopté à l’unanimité une stratégie européenne intégrée en matière d’énergie et de changement climatique.

La Commission a déjà présenté, le 19 septembre, une série de propositions législatives visant à créer un véritable marché intérieur de l’énergie. La prochaine vague de propositions législatives suivra en janvier. La Commission se félicite de la réunion de haut niveau organisée par les Nations unies à New York, qu’elle considère comme une étape importante pour que des résultats ambitieux puissent être obtenus lors de la conférence ministérielle des Nations unies de Bali, le 3 décembre.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter