Pétrole : BP et Total perdent deux contrats en Colombie

colombie.jpgLe gouvernement colombien a récemment annoncé que les compagnies pétrolières BP et Total perdraient les contrats d’exploitation de deux champs en Colombie qui arriveront à échéance en 2010, au profit de la compagnie locale Ecopétrol.

Les deux compagnies européennes sont partenaires de la société Ecopétrol au sein d’un consortium pour l’exploitation des champs de Cusiana et Cupiagua, dans le département du Casanare, à l’est de la Colombie. Les deux puits produisent 100 000 barils par jour, soit un cinquième de la production de Colombie.

Les contrats en cours ne seront pas reconduits, a indiqué Hernan Martinez, ministre des Mines et de l’Energie. “Dans le passé, Ecopétrol devait conclure des alliances pour ce genre d’affaire mais elle dispose aujourd’hui d’une plus grande indépendance“, a estimé le ministre qui a précisé que depuis sa récente privatisation, la compagnie disposait de 2,5 milliards de dollars de ressources nouvelles.

BP acceptera la décision

Guillermo Botero, président de la filiale colombienne de British Petroleum (BP), a annoncé que sa compagnie, présente en Colombie depuis 20 ans, acceptera cette décision gouvernementale. Il a ajouté que BP continuera d’investir dans d’autres projets en Colombie, particulièrement dans la recherche de gaz dans la mer Caraïbe.

Les champs de Cusiana et Cupiagua ont été respectivement découverts en 1988 et 1991. Ils ont permis à la Colombie d’être autosuffisante en pétrole au cours de la dernière décennie. La production pétrolière colombienne est estimée à 520 000 barils par jour.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter