• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • Le trou dans la couche d’ozone est “relativement petit” cette année

Le trou dans la couche d’ozone est “relativement petit” cette année

ozone.jpgSelon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), le trou dans la couche d’ozone au-dessus de l’Antarctique était “relativement petit” cette année à la fin de l’hiver austral.

Depuis 1998, seulement 2 fois (en 2002 et 2004), la superficie du trou dans la couche d’ozone a été inférieure à la valeur enregistrée cette année. Cette année, le trou couvrait environ 25 millions de km2 à son maximum, alors qu’il avait atteint 29,5 millions de km2 l’année dernière.

Le trou dans la couche d’ozone, en 2007, est relativement petit. Il ne faut pas considérer cela comme un signe d’amélioration de la couche d’ozone“, a indiqué Geir Bratthen, scientifique attaché à l’Organisation météorologique mondiale.

Températures douces

La taille actuelle du trou dans la couche d’ozone est due aux températures relativement clémentes dans la stratosphère de l’Antarctique au cours de l’hiver 2007, car plus les températures sont froides, plus elles contribuent à l’amincissement de la couche d’ozone, a expliqué Geir Braathen.

L’Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations unies pour l’environnement (Pnue) estiment que la couche d’ozone pourrait redevenir vers le milieu du XXIe siècle ce qu’elle était avant 1980, au-dessus d’une bonne partie de l’Europe, de l’Amérique du Nord, de l’Asie, de l’Océanie, de l’Amérique latine et de l’Afrique. Pour voir cette amélioration au-dessus de l’Antarctique, il faudra sans doute attendre 2065.

Toutefois, une émission plus importante de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère agrandirait le trou dans la couche d’ozone.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter