Pile à combustible : une nouvelle énergie renouvelable

pile_combustible.jpgDans le cadre d’un colloque de trois jours qui a réuni une centaine de chercheurs à Quetigny, en Côte-d’Or, la pile à combustible, une nouvelle énergie renouvelable qui est au stade expérimental, a été l’un des thèmes abordés.

C’est une pile qui fabrique à la fois de l’électricité et de la chaleur à partir d’une réaction chimique entre l’hydrogène et l’oxygène. Au-delà de son rendement énergétique performant, la pile à combustible est une solution propre. En prime, le processus est très silencieux“, a expliqué Mohsine Zahid, manager de projet à l’Institut européen de recherche sur l’énergie.

Electricité, chauffage et eau chaude peuvent être assurés sans que l’habitation soit reliée au réseau électrique. C’est donc une piste très sérieuse pour remplacer les groupes électrogènes fonctionnant au diesel. La pile consomme moins de combustible et dégage 30% de dioxyde de carbone (CO2) par kilowattheure en moins“, a-t-il ajouté.

Investissement de 365 millions d’euros

Selon “Le Journal du Palais de Bourgogne”, EDF investit actuellement 365 millions d’euros dans le recherche et développement de la pile à combustible. “La pile à combustible est une solution aux problèmes actuels. EDF teste le fonctionnement de la pile dans divers domaines d’application : collectivités locales, entreprises, particuliers“, a indiqué Marc Benner, délégué régional EDF en Bourgogne.

Nous rencontrons encore trop de difficultés techniques et économiques. La durée de vie de telles piles est, par exemple, encore beaucoup trop courte : un an et demi en fonctionnement continu“, a déclaré Mohsine Zahid. “De plus, les coûts de fabrication et les frais d’exploitation restent élevés. Des progrès restent donc à réaliser mais nous serons capable de la commercialiser d’ici une dizaine d’années“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter