Incinérateur des déchets marseillais : rejet du plan B

incin__rateur_d__chets.JPGLe quotidien “La Provence” annonce la décision, tard hier soir, du tribunal administratif de Marseille. Le Plan d’élimination des déchets, initié par le Conseil général des Bouches-du-Rhône et présenté comme une alternative au projet d’incinérateur de la communauté urbaine de Marseille a été annulé.

Cette décision en a surpris plus d’un étant donné que le 18 septembre dernier, le commissaire du gouvernement avait rejeté les requêtes du préfet et de la société Evéré, chargée de la construction de l’incinérateur, et avait conclu dans le sens de l’approbation du Plan d’élimination des déchets.

Une des raisons de cette décision pourrait être que le tribunal a estimé que ce Plan d’élimination des déchets présenté aurait dû intégrer celui de la Communauté urbaine de Marseille. De plus, les communes chargées de mettre en place les procédés alternatifs à l’incinérateur, comme le tri, le compostage, la méthanisation… auraient dû délibérer sur le sujet au préalable.

Commentaire de Robert Assante, président de la commission environnement de la Communauté urbaine de Marseille dans “La Provence”: “les juges présentent l’incinération comme un procédé légal et reconnu“. Quant au fait que les communes n’aient pas délibéré sur le sujet, “c’est la preuve que notre plan est parfaitement conforme aux règlements qui s’appliquent en Europe. on me donne acte de ce que j’avais dit“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
Pécédent «
Suivant »