Distribution d’eau : débats animés à Beauvais

eau_robinet.JPGDans son édition d’aujourd’hui, “Le Parisien” revient sur les débats houleux qui ont animé le conseil municipal de Beauvais vendredi soir, tard, alors qu’était évoquée la délégation de service public de l’eau potable à Veolia.

L’opposition municipale a fait part de ses regrets quant à la précipitation avec laquelle le choix a été fait de confier le service de distribution de l’eau potable à Beauvais à la société Veolia. Ce choix a été opéré cinq mois avant les prochaines élections municipales et l’opposition déplore l’absence d’un véritable débat public sur le sujet.

En réponse a ces attaques, la majorité municipale a fait savoir que les résultats d’une étude menée pour comparer les mérites de la gestion de l’eau potable par une société privée ou par une régie municipale montraient un certain avantage à fonctionner avec une entreprise privée. L’étude indique qu’alors, le prix du mètre cube d’eau serait moins cher.

L’ooposition conteste les résultats de cette étude. « On serait donc la seule ville de France où l’on ne verrait pas cette diminution du prix de l’eau de l’ordre de 20 % observée là où il y a gestion en régie. Cette étude comparative ne sert qu’à aller dans votre sens” commente le communiste Thierry Aury.

L’arroseur arrosé

Par la suite, c’est une adjointe qui expose les soucis de facturation qu’elle a elle-même connu avec Veolia et critique donc violemment les méthodes de gestion de la société. Se posant alors comme avocat de Veolia, Jean-Luc Bourgeois, adjoint chargé de l’environnement a exposé les raisons réelles pour lesquelles l’adjointe en question avait eu maille à partir avec Veolia au sujet de sa facture, à savoir, le non-paiement d’un rappel. Les débats ont donc légèrement déviés, mais au final, le vote a accordé cette délégation de la distribution de l’eau potable à Veolia.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter