Energie : l’OCDE approuve le projet de la Commission européenne

europe_carte.jpgDans son rapport publié hier, l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economiques (OCDE) se montre favorable aux mesures prises par la Commission européenne mercredi dernier concernant le secteur énergétique.

Selon le rapport, “il faut ouvrir davantage le marché de l’électricité, du gaz, des télécommunications, des transports, des ports et des services postaux, tout en respectant les obligations de service universel“. Pour l’OCDE, les marchés énergétiques en particulier doivent devenir transnationaux et plus ouverts à la concurrence, pour faire baisser les prix et renforcer la sécurité d’approvisionnement.

Les auteurs du rapport publié hier indiquent que “les directives gaz et électricité adoptées en 2003 contenaient un certain nombre de mesures importantes, et donnaient notamment à tous les clients la liberté de choisir leur fournisseur d’ici à juillet 2007, mais elles n’ont pas été correctement mises en ?uvre par les Etats membres“.

“Prévenir l’abus de puissance”

Les géants du secteur, intégrés verticalement, peuvent en effet se comporter de façon déloyale avec leurs concurrents, exclure les entrants potentiels” et ces puissants groupes énergétiques “sont souvent capables de contrôler les prix de gros“, ont-ils ajouté. Pour ces auteurs, la faiblesse des importations, l’insuffisance des interconnexions transfrontalières et la participation des Etats, sont des facteurs qui peuvent “fausser la concurrence“.

Pour l’OCDE, “la séparation des activités de réseau, de distribution et de production des entreprises intégrées verticalement est nécessaire pour prévenir l’abus de puissance de marché et instaurer des conditions équitables de concurrence, comme le recommande la Commission“. Selon l’organisation, en suivant l’exemple des pays nordiques, il faudrait créer des marchés intégrés à l’échelle de l’Union européenne ou des régions.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter