• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • ANTI-NUCLEAIRE – Stéphane Lhomme condamné à 2 mois de prison avec sursis

ANTI-NUCLEAIRE – Stéphane Lhomme condamné à 2 mois de prison avec sursis

Stephane_Lhomme__Sortir_du_nucl__aire.JPGStéphane Lhomme, le porte-parole du réseau “Sortir du nucléaire” a été condamné hier à deux mois de prison avec sursis, par la Cour d’appel de Bordeaux. Il comparaissait pour acte de violence sur un policier et un magistrat.

Le 28 octobre 2006, dans la cour intérieure du tribunal de Bordeaux, Stéphane Lhomme avait réussi à accéder au cinquième étage d’un échafaudage sur lequel il était resté près de 4 heures, résistant violemment aux tentatives d’un policier et d’un magistrat pour le déloger.

Par cette action, il souhaitait obtenir du parquet une date d’audience pour la plainte déposée contre EDF trois ans auparavant, par Tchernoblaye, association présidée par Stéphane Lhomme et faisant partie du réseau “Sortir du nucléaire”, concernant les rejets non autorisés de la centrale du Blayais dans l’estuaire de la Gironde.

“Une justice au service des puissants”

Réaction de l’intéressé : “Je dénonce une justice au service des puissants, en l’occurrence EDF, puisque quatre ans et demi après, il n’y a toujours pas de procès et c’est pour avoir réclamé que justice soit faite que je suis condamné sans justification“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter