Les opposant au parc marin d’Iroise reçus au ministère

mer_d__Iroise.JPGLe 29 juin dernier, le décret de création du parc marin d’Iroise était signé. Cependant, ces opposants continuent leur combat et ils seront reçus par la secrétaire d’Etat à l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet demain après-midi.

A quelques jours de la signature définitive du projet de création du parc marin d’Iroise en Bretagne, les opposants continuent à se faire entendre. Ainsi, Bernard Le Bihan, président de l’association de défense et de valorisation des iles et du littoral de la mer d’iroise (l’Advili) confie dans les colonnes du quotidien régional “Le Télégramme”, “pourquoi décider la création d’une nouvelle organisation, aux côtés de toutes celles régissant déjà l’environnement et les richesses de l’environnement maritime“.

Une opposition systématique et totale

Alors que ces opposants seront reçus au ministère par Nathalie Kosciusko-Morizet, Bernard Le Bihan ajoute, “nous voulons aussi dire au ministère que, même si le projet passe, nous serons toujours là pour nous y opposer. Les occasions ne manquerons pas de nous mettre en travers de la route d’un parc majoritairement rejeté par les îliens. Et puis, nous ferons tout pour peser lors des élections municipales au printemps“.

Il continue encore, “nous proposons au contraire, de renforcer les moyens existants des affaires maritimes et de l’Office national de la chasse, par exemple, au lieu de créer une nouvelle usine à gaz qui, en plus de nous couter de l’argent, restreindra nos droits d’usagers“.

> Pour en savoir + : www.parc-marin-iroise.gouv.fr

  • facebook
  • googleplus
  • twitter