Possible lien entre les pesticides et l’autisme

pesticides_agriculture.jpgD’après une étude américaine, il pourrait avoir un lien entre l’autisme et l’exposition à deux pesticides d’ancienne génération utilisés entre autre dans les cultures de coton.

Le taux d’autisme parmi les enfants de 29 femmes qui vivaient près des cultures traitées aux pesticides organochlorés était tellement élevé que les chercheurs ont effectué des recherches. C’est la première fois que serait reporté un possible lien entre les pesticides et le trouble neurologique qui touche un enfant sur 150.

Les scientifiques ont prévenu que leur découverte devait être perçue comme un essai, puisque l’étude porte sur un petit nombre de cas. “Nous souhaitons continuer notre travail de recherche. Selon le peu de données que nous avons, il est possible qu’il y ait une relation entre les pesticides et l’autisme. Cependant, nous ne pouvons pas être certain qu’il existe un lien de causalité entre l’exposition des femmes enceinte aux pesticides et l’autisme” a déclaré Mark Horton, directeur du Département Californien de Santé Publique.

Taux d’autisme 6 fois plus élevé

Les chercheurs ont examiné les registres des naissances ainsi que les données sur les pesticides entre 1996 et 1998. Au cours du 1er trimestre, ils ont trouvé que 19 femmes enceintes de la Vallée Centrale de Californie avaient été exposées à des pesticides organochlorés. 8 de ces 29 femmes, soit 28%, ont eu des enfants autistes. Le taux est 6 fois plus élevé que pour les femmes ne vivant pas près des zones agricoles.

Depuis la fin des années 90, les insectes sont devenus plus résistants à l’endosulfan et au dicofol, et par conséquent, beaucoup d’agriculteurs ne les utilisent plus aujourd’hui. De nos jours, les femmes enceintes ont donc beaucoup moins de risque d’être exposé à ces pesticides.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter