Réchauffement climatique : Jean-Louis Borloo est déterminé à agir

jean_louis_borloo.JPGSelon Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Ecologie du Développement et de l’Aménagement Durables, il y aurait un lien entre la météo maussade et le réchauffement climatique. Il a ajouté que les fortes pluies qui se sont abattues sur l’hexagone au mois d’août ont renforcé sa détermination à agir.

Lors d’une visite au centre national de Météo France, à Toulouse, le ministre a déclaré : “il faut agir. Nous n’avons plus le choix et c’est là tout l’objectif du prochain ‘Grenelle de l’environnement'”.

“Notre planète se réchauffe et elle se réchauffe de plus en plus vite. Nous allons vers des extrêmes météorologiques. Il est donc temps de réagir et de prendre des mesures aux niveaux nationaux, européens et internationaux pour ne plus foncer vers ce mur. C’est tout l’enjeu du ‘Grenelle de l’Environnement”, a-t-il ajouté.

Réchauffement de la planète

Les données d’observation ont montré un réchauffement de la planète d’environ 0,75°C au cours des 100 dernières années. En France, le réchauffement se situe autour d’1°C sur le dernier siècle, mais il s’accélère depuis 30 ans. L’augmentation des gaz à effet de serre d’origine anthropique serait la principale cause de réchauffement.

Selon les prévisions du Groupe Intergouvernemental d’experts sur l’Evolution du Climat (GIEC), le réchauffement va se poursuivre et la température moyenne de la planète pourrait se réchauffer de 1,1°C à 6,4°C en 2100. “La France devrait continuer à se réchauffer avec une augmentation des précipitations en hiver, surtout dans la moitié Nord, et une diminution en été et une accentuation de certains phénomènes extrêmes : augmentation des pluies intenses en hiver, vagues de chaleur et sécheresses estivales plus longues et plus intenses“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter