La “clim” accélère le réchauffement climatique

Les climatiseurs ont aujourd’hui leur place chez les particuliers qui l’utilisent pour lutter contre les chaleurs estivales. Cependant, l’appareil accélère le réchauffement climatique.

Ce dernier fonctionne avec des fluides frigorigènes à base d’hydrofluocarbures (HFC) qui favorisent l’effet de serre. Le potentiel de réchauffement planétaire des HFC correspond en moyenne à 2 800 fois celui du dioxyde de carbone (CO2).

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) informe que les circuits des climatiseurs doivent être parfaitement étanches afin d’éviter toute fuite du HFC dans l’air. Il en est de même pour la climatisation des véhicules.

Limiter le recours à la “clim”

C’est pourquoi, afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre, non seulement un décret gouvernemental recommande d’utiliser les climatiseurs lorsque la température est supérieure à 26°C, mais également de nouvelles mesures plus contraignantes, vont être imposées aux frigoristes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter