GDF : Six mois de réflexion

gdf_logo.jpgSelon le quotidien économique “La Tribune” le gouvernement donnerait six mois à Gaz de France pour réfléchir à son avenir. Considérant que la fusion avec Suez ne représente qu’une option parmi d’autres, le gouvernement a décidé de tout remettre à plat et d’examiner toutes les options possibles pour l’avenir de Gaz de France.

Ainsi François Fillon affirmait vendredi que “Le PDG du groupe gazier, Jean-François Cirelli va recevoir pour mission de présenter un nouveau plan stratégique à même d’assurer le développement de l’entreprise, passant en revue tous les scénarios viables“.

GDF va en effet être confronté a de nouveaux enjeux à l’avenir. En effet le groupe va devoir se renforcer en amont dans l’exploration-production de gaz, mais le groupe doit également intégrer le marché de l’électricité. Pour ce faire, le groupe peut se rapprocher d’un autre énergéticien, comme Suez mais aussi EDF ou Total. Mais, il a également les moyens d’agir seul.

Un délai de 6 mois

L’Etat pourrait donc laisser six mois au gazier français afin de formaliser de nouvelles propositions, de rebatir un plan stratégique. Ce schéma permettrait à l’Etat de sortir de l’impasse dans laquelle il se trouve face au projet de fusion “entre égaux” Suez-GDF, l’écart de valorisation entre les deux acteurs de la fusion rendant les choses de plus en plus compliquées.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter