Accueil / Interview / « Le risque de la vaccination est nettement plus élevé que le risque naturel d’une grippe porcine »

« Le risque de la vaccination est nettement plus élevé que le risque naturel d’une grippe porcine »

Marc GirardMarc Girard, médecin, expert en pharmacovigilance et pharmaco-épidémiologie. Le mathématicien de formation dénonce, les relations troubles de l’industrie de la santé avec les autorités gouvernementales, qui conduisent aujourd’hui organiser la plus grande politique de vaccination jamais lancée en France, contre la grippe A.

Vous dénoncez le scandale de la politique vaccinale actuelle contre la grippe A, pourquoi cette virulence ?

Je ne suis guère plus virulent que ce bon virus de la grippe porcine : ce n’est pas ma faute si l’application du principe logique élémentaire de non-contradiction jette une lumière ravageante sur la communication des autorités en matière de grippe.

Comment pouvez-vous être aussi affirmatif, alors la grande majorité des experts de la santé sont favorables à cette vaccination ?

L’expertise n’est pas, par essence, un processus « démocratique » en ce sens que la majorité n’y fait pas la loi : c’est un lieu commun facile à vérifier que, dans l’histoire des sciences, ce sont bien les minorités, et mêmes les hommes seuls qui ont fait avancer la connaissance.

Vos critiques se concentrent sur l’aspect réglementaire et politique de cette campagne, n’avez-vous pas l’impression de brouiller le message essentiel, en jouant sur la peur des Français ?

Si personne n’est présumé avoir des compétences en virologie, immunologie, pharmacovigilance, pharmacoépidémiologie, en revanche « nul n’est censé ignorer la loi ». Revenir à la législation et à la règlementation qui en découle, c’est au contraire déposséder les (pseudo) experts de leurs prérogatives le plus souvent usurpées et replacer la question posée dans le débat démocratique.

En dénonçant un processus décisionnel trouble, vous évoquez même une possible corruption, qu’est-ce qui vous permet d’avancer de tels soupçons ?

Je vous renvoie à l’article paru dans Le Parisien le 20 octobre 2009 pour un certain nombre de révélations (NDLR : « Les pouvoirs publics sont infiltrés par des représentants des firmes pharmaceutiques, il faudrait qu’ils balayent devant leur porte ! » indiquait Marc Girard), ainsi que le chapitre 2 de mon bouquin pour la conduite à tenir dans l’évaluation des liens d’intérêts des experts.

Pour revenir sur le plan strictement sanitaire, les chiffres semblent donner raison aux promoteurs de cette campagne en vertu du principe « bénéfice / risque »…

Il va falloir m’expliquer pourquoi : j’ai entendu parler d’une cinquantaine de morts cette année avec la grippe porcine alors qu’avec une grippe saisonnière banale, on en attend entre 4000 et 6000 (soit, à la louche, 100 fois plus) ; à l’inverse, on dénombre 7 morts sur 2000 patients traités lors du développement de Panderix, ce que je n’ai encore jamais vu en 30 ans de recherche clinique pour un produit à visée préventive.

Finalement, faut-il éviter de se faire vacciner, même avec des facteurs de risques ?

Je ne peux garantir à personne qu’il ne mourra pas de la grippe (ou d’être renversé par une voiture) ; mais j’ai toute ma compétence professionnelle pour démontrer que sur la base des données disponibles (par opposition aux arguments marketing véhiculés sans le moindre élément de preuve par les lobbies et leurs affidés gouvernementaux ou expertaux), le risque inhérent à une vaccination antigrippale est, actuellement, nettement plus élevé que le risque naturel d’une grippe porcine.

  • grain

    Cette grippe est parmi les plus bénignes dans les annales !!!

    AP, 11/12/2009

    - (…) Les chercheurs américains sont arrivés cette semaine à la même conclusion, cette grippe est parmi les plus bénignes dans les annales. Elle tue moins en moyenne que la grippe saisonnière, aux Etats-Unis.(…)

    L’Organisation mondiale de la Santé elle-même, avait qualifié la grippe de modérée en mettant en garde contre sa diffusion, en juin dernier. La plupart des gens n’ont qu’un symptôme, la toux ou un peu de fièvre, et guérissent sans intervention médicale.

    Les experts sont divisé sur l’usage massif du Tamiflu en Grande-Bretagne, contraire aux directives de l’OMS qui conseille de le réserver aux patients à risque comme les femmes enceintes. Certains s’inquiètent de son emploi alors qu’il provoque des effets secondaires tels que des insomnies, des cauchemars et des nausées. AP

    http://fr.news.yahoo.com/3/20091211/twl-gb-grippe-a-h1n1-1be00ca.html

    - La faible virulence du H1N1 était connue dès août 2009, et même expliquée.

    http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/la-faible-virulence-du-h1n1-etait-66063

    - (…) Moins de 30 % des professionnels de santé vaccinés contre la grippe A(H1N1) en France (…)

    Ces professionnels douteraient-ils de cette protection ? Ce serait très grave car on inciterait le public à subir un acte médical dont les personnes chargées de l´accomplir douteraient elles-mêmes de l´efficacité. Nous savons d´ailleurs que c´est le cas puisqu´étonnament il n´existe pas d´étude scientifique démontrant cette efficacité pour les vaccins contre la grippe. Et qu´en revanche une méta-étude (une étude d´études sur le sujet), réalisée par le collectif américain Cochrane, a clairement établi sa très faible utilité. Les médecins connaissent bien cette absence de preuve et cette référence négative. On est dans le : « Faites ce que je dis ; ne faites pas ce que je fais ». (…)

    http://www.carevox.fr/medicaments-soins/article/vaccin-grippe-a-les-professionnels

  • GFP
  • Franck Boyaval

    Le gouvernement français qui a commandé 94 millions de vaccins pour 1 milliard d’euros aux laboratoires Sanofi, GlaxoSmithKline et Novartis. Cela ressemble étrangement à un avenant au Plan de relance anti-crise. Roselyne Bachelot a également passé des commandes “optionnelles” pour 44 millions de doses supplémentaires.

  • jj

    2 questions ce jour :
    1 – pourquoi ne peut-on plus se connecter sur le site de Marc girard sans tomber sur un message d’erreur ?
    2 – si l’on regarde le suivi de la grippe sur google, pourquoi les pays voisins de la France ont-ils une quantité de cas modérés alors que la France affiche “très élevé” ? le virus ne passe pas les frontières ?

  • http://www.apostolat-associatif.org Pierre RUEL

    Bonjour à tous ! enfin un docteur qui ose !!!!
    je suis à la retraite ,mais j’ai pratiqué 20 années au Quebec , dans les médecines énergétiques
    je vous ” invite à visiter notre site http://www.apostolat-associatif.org et sur la colonne de gauche cliquer sur la rubrique grippe Ah1N1 , et si vous souhaitez un conseil remplissez le formulaire , nous nous ferons un devoir de vous répondre très vite !
    bravo Monsieur GIRARD
    Pier RUEL

  • DESRUELLES Michel

    on ne remerciera jamais assez Marc Girard de son courage à dénoncer, preuves irréfutables à l’appui , la supercherie de la “pandemie” H1N1 , le scandale des vaccins faits à la vite , non sécurisés et potentiellement plus dangereux que le mal qu’ils sont sensés combattre !
    Il serait tellement plus facile à Marc Girard de suivre le mouvement médiatique vaccinaliste dominant !
    Mr Girard , châpeau bas pour votre probité, votre honnêteté, votre rigueur scientifique

  • therapeute

    c est évident ..depuis les annéés 1950 des ouvrages scientifiques dénoncent les vaccinations! comme hérérise scientifiques..jules tissot,louis de brouwer,marc vercoutere,guislaine lanctot,etc..le groupe d allopathes EFVV sur 10 pays..la ligue nationale pour la liberté des vaccinations..
    sylvie simon..le groupe alis..alliance pour la santé..(dernierement et leur mouvement unique ds l histoire!!!
    conference du 24 NOV 2009 a voir!!!! alliance pour la santé web…comme les polonais comme des centaines de milliers de medecins et infirmieres et comme des centaines de millions de d europeens je refuse cette vaccination et toutes les vaccinations (depuis 20 ans deja…je precise meme que je n ai jamais eu le bcg obligatoire…!! un medecin intelligent ma aidé!!

  • grain

    Bachelot perd son «M. Grippe A»

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/11/25/01011-20091125FILWWW00141–confidentiel-bachelot-perd-son-m-grippe-a-.php

    Les Pays-Bas vont revendre 19 millions de doses de vaccins

    http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/la_grippe_a/20091128.OBS9068/les_paysbas_vont_revendre_19_millions_de_doses_de_vacci.html

    Faut-il ou non se faire vacciner contre la grippe ? Dr Dominique Dupagne

    Les risques liés à la maladie ou au vaccin chez le bien-portant sont tellement infimes qu’ils peuvent difficilement être comparés. Les négliger pour soi ou ses enfants ne constitue pas une perte de chance significative.(…)

    (…) les personnes vaccinées souhaitant rester protégées contre la grippe A/H1N1 devront mettre à jour cette vaccination tous les ans jusqu’à la fin de leurs jours (…)

    Les arguments personnels et altruistes en faveur du vaccin doivent être tempérés par la faible efficacité du vaccin : 25 à 60% suivant les sources. Le vaccin diminue la probabilité de contagion mais ne l’annule pas. Le vaccin ne permet pas d’annuler les risques liés à la grippe, mais de les diminuer. (…)

    Que concluez vous ?

    Mais rien bien sûr. Il n’y a que vous qui pouvez conclure, en fonction de vos objectifs personnels, de votre acceptation du risque lié à la grippe ou de celui lié au vaccin. Vous avez ci-dessus les éléments qui vous permettent de prendre une décision pour vous ou vos proches. Elle sera toujours personnelle et unique. Sachez que, quelle que soit votre décision, la probabilité que vous soyez confronté à des conséquences graves liées à un mauvais choix est infime. (…)

    http://www.atoute.org/n/article134.html

    La Pologne refuse le vaccin contre la grippe A(H1N1)

    Le choix du gouvernement polonais de ne pas faire de sa population des cobayes vient peut-être de l’absence dans ce pays d’intérêts économiques majeurs dans l’industrie pharmaceutique ?

    http://droit-medical.com/actualites/4-evolution/647-pologne-refuse-vaccin-grippe-ah1n1#ixzz0YHdgRqUC

    Vaccin contre la grippe A(H1N1) : la responsabilité des laboratoires atténuée en cas d’effets indésirables

    (…) Pourquoi une telle clause pour des produits que les fabricants disent issus des procédés de fabrication des vaccins contre la grippe saisonnière, des produits présentés comme sans réel danger ? Pourquoi l’État donne-t-il sa garantie aux laboratoires s’ils étaient poursuivis devant la justice pour des vaccins utilisés de façon massive pour une grippe dont le taux de mortalité est inférieur à celui de la grippe saisonnière ? (…)

    http://droit-medical.com/actualites/4-evolution/630-vaccin-grippe-ah1n1-responsabilite-laboratoires-attenuee#ixzz0YLIj4mXQ

    Canada- H1N1: l’effet d’une grippe saisonnière ordinaire?

    (…) Au Québec, le virus aurait causé jusqu’à maintenant un peu moins de 50 décès alors que la grippe saisonnière fait plus de 1000 victimes annuellement dans la province, selon le ministère de la Santé et des Services sociaux. (…)

    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Canada-/-Quebec/H1N1-leffet-dune-grippe-saisonniere-ordinaire.html

  • Marc Durand

    J’étais déjà pas très chaud pour ce vaccin, tout ça n’est pas fait pour me rassurer ! Pas de piqure pour moi contre la grippe A…