• Accueil
  • >
  • Le Mag
  • >
  • Moins de 10 % du plastique est recyclé dans le monde

Moins de 10 % du plastique est recyclé dans le monde

Un nouveau rapport de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) montre que seulement 9 % des plastiques utilisés dans le monde sont recyclés.

Seulement 9% du plastique utilisé dans le monde est recyclé, a déclaré le 22 février l’OCDE, appelant à des « solutions coordonnées et mondiales » avant les discussions attendues sur un traité international sur la question.

Un nouveau rapport de l’Organisation de coopération et de développement économique a révélé que 460 millions de tonnes de plastiques ont été utilisées l’année dernière, ce nombre ayant presque doublé depuis 2000.

La quantité de déchets plastiques a plus que doublé pendant cette période pour atteindre 353 millions de tonnes, a déclaré l’OCDE basée à Paris.

« Après avoir pris en compte les pertes lors du recyclage, seuls 9% des déchets plastiques ont finalement été recyclés, tandis que 19% ont été incinérés et près de 50% sont allés dans des décharges sanitaires« , a-t-il déclaré dans son Global Plastics Outlook.

« Les 22% restants ont été éliminés dans des décharges non contrôlées, brûlés dans des fosses à ciel ouvert ou se sont répandus dans l’environnement. »

La pandémie de COVID-19 a vu l’utilisation des plastiques chuter de 2,2 % en 2020 par rapport à l’année précédente.

Adopter un cycle de vie circulaire

Cependant, les plastiques à usage unique ont augmenté et l’utilisation globale devrait « reprendre » à mesure que l’économie rebondit.

Les plastiques ont contribué à 3,4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre en 2019, dont 90 % proviennent de « la production et de la conversion à partir de combustibles fossiles », indique le rapport.

Face au réchauffement climatique et à la pollution endémiques, « il sera également crucial que les pays répondent au défi par des solutions coordonnées et globales« , a déclaré le secrétaire général de l’OCDE, Mathias Cormann, dans le rapport.

L’OCDE a proposé une série de « leviers » pour régler le problème, dont le développement du marché des plastiques recyclés, qui ne représentent que 6 % du total – en grande partie parce qu’ils sont plus chers.

Il a ajouté que les nouvelles technologies liées à la réduction de l’empreinte environnementale des plastiques ne représentaient que 1,2 % de toutes les innovations concernant le produit.

Tout en appelant à « un cycle de vie des plastiques plus circulaire« , l’OCDE a déclaré que les politiques doivent également limiter la consommation globale.

Il a également appelé à « des investissements majeurs dans les infrastructures de base de gestion des déchets« , dont 25 milliards d’euros (par an pour soutenir les efforts dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Un futur traité sur le plastique

Les rapports arrivent moins d’une semaine avant le début de l’Assemblée des Nations Unies pour l’environnement le 28 février à Nairobi, où des pourparlers officiels devraient commencer sur un futur traité sur les plastiques, dont la portée n’est toujours pas claire.

Selon une enquête publiée le 22 février par la société de sondage Ipsos pour le World Wildlife Fund menée dans 28 pays, 88% des personnes interrogées en moyenne ont déclaré qu’un traité international de lutte contre la pollution plastique était « assez important (23%), « très important » (31 %) ou « essentiel (34 %).

  • facebook
  • googleplus
  • twitter